Formation à la laisse

Publié le par Clo

L'apprentissage de la laisse présente quelques avantages. Le chat habitué à la laisse se montre plus docile aux ordres de son maître. La promenade en laisse permet de partager des moments plaisants avec son animal, que l'on soit en appartement  ou en maison.

Il permet aussi d'emmener son chat chez le vétérinaire en évitant la caisse de transport ( si  vous pouvez y aller à pied).

Enfin vous pouvez emmener votre chat au parc avec vous  : même si le chat ne cours  pas à vos cotés comme un chien, la  plupart du temps il vous suivra sans trop de problèmes ( malgré de nombreux arrêts !).





Voici comment procéder :

1) Faites l'acquisition d'une laisse légère ou d'un harnais spécifiquement conçu pour les chats ou les petits chiens. Il est usuellement plus difficile au chat de s'ex­tirper d'un harnais. Dans l'idéal, il ne doit pas être possible d'insérer plus de deux doigts entre le harnais et le corps du chat.


 



2) Laissez le chat se familiariser avec ce nouvel équipement en le plaçant pendant quelques jours à côté de sa zone de couchage.


3) Passez le harnais au chat puis appâtez l'animal avec des friandises ou son plat favori. S'il semble agité et peu à l'aise, distrayez-le par des jeux. Une fois qu'il a acquis une certaine habitude, retirez le harnais.


4) Répétez chaque jour l'étape 3, jusqu'à ce que le chat soit parfaitement à l'aise quand il est équipé du harnais.



5) Attachez-lui la laisse et laissez le chat la traîner derrière lui dans la maison (sous votre surveillance). N'essayez pas de le «conduire». Si l'animal semble agité distrayez-le en jouant. Laissez-lui harnais et laisse pendant une quinzaine de minutes, puis ôtez-les. Répétez quotidiennement l'opération jusqu'à ce que le chat soit à l'aise avec l'harnachement.


6) Prenez la laisse en main et suivez le chat. Ne tirez pas sur la laisse et n'es­sayez pas de le conduire. Répétez l'opération pendant plusieurs jours.
Promenez le chat à l'intérieur, en vous servant d'une voix positive haut placée pour l'inviter à vous suivre. N'oubliez pas qu'un chat ne va pas vous accompagner à la manière d'un chien. Il passe en fait sans cesse d'avant en arrière sur le chemin que vous suivez. Ne lui permettez cependant pas de s'éloigner du parcours. Par ailleurs, ne tirez pas de manière agressive sur le chat pour l'obliger à venir dans votre direction. Vous risquez d'amener l'animal à détester la laisse - de façon peut-être irréversible.



7) Une fois que le chat est familier de la promenade à l'intérieur, passez dehors - dans le jardin ou dans la cour, par exemple. Laissez l'animal s'accoutumer à son nouvel environnement pendant quelques jours. Une fois toute nervosité dissipée, emmenez l'animal dans des promenades expérimentales, au sein d'environne­ments tranquilles et sans menace, en appliquant les mêmes techniques de forma­tion à la laisse.

Elsa et Maya (chattes de Stéphanie) lors d'une promenade en laisse.


ATTENTION !

_ Tous bruits suspects risques d'effrayer votre chat ( voiture, moto, poussette, cris d'enfants, aboiements...). Vous devez donc être toujours en alerte au cas où votre chat déciderait de se cacher sous une voiture stationnée.


_ Ne lâchez jamais la laisse complètement. Si le chat l'a entouré autour d'une branche ou d'un poteau, maintenez le chat pendant que vous lâcher la laisse pour la démêler.


_ Si votre chat s'emmêle dans sa laisse et se met à se tortiller dans tous les sens, n'essayer pas de le libérer sans avoir pris quelques précautions : immobilisez le chat au sol entre vos jambes et si possible entourez le d'un linge ( serviette, t-shirt...) pour bloquer ses pattes. Ensuite démêler la laisse mais surtout ne le détacher pas : il risquerait de fuir très rapidement après ce traumatisme.


_ Si vous apprenez la promenade en laisse à votre chat, vous prenez le risque de lui donner le gout de la liberté (si vous habitez en appartement). Attendez vous donc à entendre votre chat miauler à la porte d'entrée pour vous réclamer ces sorties !


_ N'oubliez pas que tous les félins n'en sont pas capables. Plus le compor­tement de l'animal rappelle celui du chien, plus il accepte aisément la laisse.



expérience personnelle :

_ J'ai appris la laisse à mon premier chat, Diablo, qui est un chat très curieux et casse-cou ! Les premiers jours il jouait beaucoup avec la laisse et essayait de retirer son harnais. Mais j'ai persisté et c'est passé. J'ai ensuite put l'emmener régulièrement faire le tour du pâté de maison. A la fin il connaissant quasiment le chemin par coeur.

J'ai également fait des longues balade avec lui au parc. J'avais de la chance car mon chat n'attirait absolument pas les chiens. il n'y a donc jamais eu aucun problème. Diablo est un chat qui supporte très bien de rester longtemps dans les bras. Cela me permettais de le porter si jamais il commençait à rechigner à me suivre.


_ J'ai essayé d'habituer Angel, mon deuxième chat, à laisse, mais cela à été un échec, car c'est un chat bien trop peureux, qui reste tétanisé quand je le sort. impossible de le faire bouger d'un poil ! J'ai abandonné et de toute façon c'est un chat d'appartement qui ne demande pas beaucoup d'exercice.


_ Je n'ai pas encore testé avec Blades, mon Maine Coon, mais je pense que l'expérience sera positive car c'est un chat qui me suit partout où je vais.



Commenter cet article

nEko 18/04/2011 22:15



Bonjour à tous !


Je viens de tomber sur ce blog, car je suis en train de chercher un maximun d'information sur tout ce qui concerne l'éducation d'un chat ( d'ailleurs je trouve ce blog vraiment pas mal !
). Par contre j'ai une question toute simple concernant cette article, est-ce que tout ce qui a été dit concernant l'apprentissage à la laisse peut s'appliquer à un chaton tout juste
sevré de deux mois ?


Merci d'avance ^^



Clo 31/05/2011 00:04



 je pense que vous aurez surtout du mal à trouver un harnais qui conviennent pour un chaton de 2 mois ( à moins de prendre un harnais pour furet/ cochon d'inde.)


à mon avis il n'y pas d'âge pour lui apprendre la laisse, sauf que vous ne devez jamais le laisser sans surveillance et s'il est apeuré par les bruits extérieurs, le rassurer voir interompre
l'apprentissage.



Stéphanie 30/07/2007 18:28

Je garde toujours mes deux chattes au harnais quand elles sortent. Nous avons eu tellement de soucis avec nos anciens chats qui étaient restés en liberté (écrasement, fuite etc...) que nous avons décidé dès leurs plus jeunes âges de les sortir au harnais, dans notre cour et cela se passe très bien. C'est un automatisme pour elles aujourd'hui. Si par malheur, la porte s'ouvre et qu'une d'elle sort, elle reste automatiquement dans la cour car elle sait qu'avec son harnais elle ne peut pas aller plus loin que 5m. Bien sur il lui arrive de se promener dans le jardin quand elle remarque qu'elle est libre mais jamais plus loin. En revanche, je ne peux pas me promener dans mon village avec elles, elles n'y y sont pas habituées et elles ont peur du bruits des voitures, et de l'environnement qu'elles ne connaissent pas.

Clo 29/08/2007 01:27

 c'est vrai que  promener son chat dans la rue n'est pas chose facile ! les chats s'apeurent pour pas grand chose ! mais certains maitres  y parviennent en habituant progressivement leur chat aux bruits extérieurs.

alexandra 27/07/2007 08:47

bonjour j'ai une petite chatte de 4 mois et je vis en appartement,j'essaye de lui apprendre la promenade en laisse mais dés qu'on rentre elle gratte au fenetre et miaule pour sortir que faire alors?

Clo 29/08/2007 01:21

Bonjour,c'est le risque quand on souhaite sortir son chat en laisse : qu'il y prenne goût ! c'est pour cette raison que j'ai abandonné l'idée de les sortir. soit vous ne la sortez plus du tout, en espérant qu'elle "oublie" ce semblant de liberté passagère, ou soit vous la sortez 3 fois par jour comme les chiens !

Caroline 10/04/2007 12:09

Merci pour ces conseils...je vais de ce pas remplacé mes colliers!

Caroline 08/04/2007 11:29

Je suis en train d'essayer d'apprendre la laisse à mes deux chats...Sam qui est très docile n'a posé aucun problème pour apprendre à porter la le collier et la laisse...Dès le premier jour il était parfaitement habitué.Mirabelle par contre à eu plus de mal avec le collier et elle avait aussi peur de la laisse (maintenant elle commence à s'habituer).
Hier j'ai essayé de dortir Sam en laisse juste devant l'appartement pour commencer à l'habituer.Il avait l'air assez paniquer et il miolait beaucoup.Au bout d'un moment il a commencer à s'habituer.Est ce que vous croyez qu'il n'aura plus peur et que sa va passer?
J'ai aussi fait la bétise d'acheter des colliers...Est ce que c'est si dangereux?

Clo 08/04/2007 15:45

Bonjour,Oui je vous conseil vivement de changer vos colliers contre des harnais. En dehors du fait qu'ils peuvent s'étrangler ou se pendre avec, vous risquez surtout de les voir s'enfuir dès qu'ils auront compris comment le retirer !!Le harnais " enveloppe" complètement le chat et donc le maintient mieux qu'un collier.Sinon concernant le première sortie de Sam, sachez que même s'il n'est pas peureux de nature, il va lui falloir plusieurs sortie spour s'habituer aux bruits étranges de l'extérieur. Il faut être patient, et cela ne marche pas à tous les coups. J'ai moi même essayé de sortir Blades récemment : le harnais ne lui pose aucun problème, par contre il se couche dans l'herbe et attend, il refuse de se déplacer !!

Veiovis 01/03/2007 23:47

Il y a 17,5 ans j'ai du me résoudre à laisser mon chat (un Maine Coon, rare pour l'époque) chez mes parents à la campagne. En effet, habitant en appartement, il était difficile pour le chat de trouver un endroit tranquille et je l'avais surpris plusieurs fois à lancer des coups de pattes en direction du visage de mes tout- jeunes enfants qui apprenaient juste à marcher (sans que l'enfant ait conscience du danger : en fait l'enfant s'aggripait aux chaises pour se tenir debout, et le chat, s'il se trouvait sur une de ces chaises, manifestait son mécontentement par des coups de pattes violents.  
N'étant pas habitué à la vie extérieure (puisqu'ayant toujours vécu en appartement) ce chat risquait tout simplement de se perdre chez mes parents ou de se faire écraser, car il y a une route très dangeureuse.
Nous l'avons donc habitué à la vie extérieure en le laissant dehors (attaché à une laisse) de manière a ce qu'il s'habitue aux bruits et qu'il repère son environnement. De temps à autre, nous le promenions dans le grand jardin (toujours en laisse). Car en fait, bien souvent la porte restait ouverte à cause des enfants, et on ne voulait pas prendre le risque qu'il ne se sauve ou se perde. Donc on l'avait habitué à ce qu'il soit attaché lorsque nous étions dehors.
Une fois, il a voulu sauter un mur et on l'a retrouvé pendu par son harnais. Etant occupés on ne l'a pas vu de suite : il avait du se débattre au départ puis résigné, il nous attendait ainsi "pendouillant". S'il avait eu une autre laisse, qu'un harnais, on l'aurait retrouvé étranglé. Le harnais lui avait sauvé la vie et nous a surtout évité de le perdre.
Mais un jour, il est sorti (sans qu'on le voit) et s'est tout simplement assoupi à l'endroit ou on l'attachait habituellement.  Après une grande frayeur, ce jour là, on a su, qu'on pouvait le laisser sortir seul.
Ce chat vit toujours chez mes parents, (depuis 17,5 ans) et on n'a pas su le récupérer : il avait connu la campagne et il aurait été trop cruel de le priver de cette nouvelle vie si agréable.  Et puis, la mort dans l'âme, il nous a fallu reconnaître qu'il avait adopté très rapidement ses nouveaux maîtres et qu'il nous ignorait cruellement lorsque nous venions lui rendre visite.  Depuis cette période, ce chat ne nous a plus jamais fait de calins, ni ronronné : il a toujours réservé ces moments d'intimité avec ses nouveaux maîtres.

Clo 13/03/2007 10:46

Votre témoignage est la preuve que le harnais peut servir pour beaucoup de choses différentes, et surtout qu'il est beaucoup plus sure pour le chat qu'un collier !La fin de votre histoire est un peu triste : cela fait toujours mal au coeur lorsqu'un animal vous abandonne aussi facilement pour aller vers ses nouveaux maitres ...Décidement ils n'ont aucune reconnaissance ;-)Je pense que l'on peut faire revennir un chat en appartement  même s'il a goûté à la liberté mais seulement si cela fait moins d'un an que votre chat à le droit de sortir. Avec Angel c'est ce qu'il s'est passé : il a goûté au jardin pendant 4 mois et j'ai dut déménager en apartement au 2ème étage.Angel n'a pas un comportement  hyperactif, donc il n'a pas bronché. Il est devenu distant pendant quelque mois, puis tout récement, son comportement a évolué : il dois moins m'en vouloir, car il recommence à venir vers moi me demander des calins et il roronne ( ça fesait longtemps !).A contrario, certains chats ne sont pas fait pour vivre en appartement. C'était le cas de mon Diablo, qui a toujours été très turbulent jusqu'à ce qu'on déménage en maison avec jardin.

veiovis 11/02/2007 15:43

L'intéret de la laisse et du harnais, pour un chat d'appartement, c'est tout simplement lorsqu'on doit voyager avec lui. Car un chat d'appartement, peureux, est véritablement en danger à l'extérieur et vous risquez qu'il s'échappe (du lieu de vacances, de la voiture...) et de ne jamais le retrouver.
Lorsqu'on fait de longs trajets en voiture, il faut le sortir de sa caisse et lui présenter sa litière. Il faut lui permettre de boire aussi l'été.  Même s'il reste dans la voiture, il risque de se sauver. (porte qui s'ouvre, fenêtre ouverte...)
Lorsque l'on est en vacances (gite, location au rez de chaussée) la porte risque de rester ouverte parfois (au moment des repas, car on profite enfin de manger dehors, nous qui vivons en appart toute l'année), et le chat doit de nouveau être mis en laisse pour qu'il ne s'échappe pas.
c'est pour sa propre sécurité qu'on l'utilisera finalement.
 

Clo 12/02/2007 20:06

Merci beaucoup pour ces precisions ! Beaucoup de gens se demandent à quoi sert la laisse pour un chat. Moi même je n'y voyais pas spécialement d'intéret ( surtout quand on constate qu'un chat d'appartement habitué à être promené en laisse demande sans arrêt à y retourner !). Quoi qu'il en soit n'oublions pas de rapeler qu'il ne faut JAMAIS laisser un chat seul sans surveillance accroché à sa laisse.  Les chats s'emèlent très facilement dans leur laisse et paniquent au point de se faire très mal (pendaison, entorse...).